Les chiffres de l’apprentissage progressent de 3% sur un an, et de 51% pour les apprentis de plus de 25 ans, selon le baromètre annuel ISM-MAAF.

Le gouvernement en a fait un de ses combats : relancer l’apprentissage en France pour répondre au besoin de main d’oeuvre et à la pénurie de main d’oeuvre dans certains métiers. RTL révèle que les chiffres de l’apprentissage progressent de 3% sur un an, selon la baromètre annuel ISM-MAAF, et de 51% pour les apprentis de plus de 25 ans.

La reprise s’est donc confirmée. Entre 2012 et 2017, le nombre d’apprentis avait chuté de 13%. Mais les inscriptions en première année sont reparties à la hausse l’an dernier et poursuivent leur progression cette année. Sur un total de 430.000 apprentis scolarisés en France, les entreprises artisanales forment 145.000 apprentis, soit un tiers (34 %) de l’ensemble des apprentis comptabilisés au plan national.

Le secteur de l’artisanat conforte, encore une fois, sa place de premier employeur d’apprentis en France. 

Depuis l’entrée en vigueur au 1er janvier 2019 de la loi « pour la Liberté de choisir son avenir professionnel », les effectifs d’apprentis âgés de plus de 25 ans ont progressé de 51%. On en compte 2.530 dans l’artisanat. Cette loi, qui était expérimentée dans 5 régions, est désormais étendue à toute la France. Elle permet aux jeunes de 25 à 30 ans de commencer une formation de CAP en apprentissage.

Source
Crédit photo :