Page d'accueil du site generation-industrie-peinture.com   Le graff réalisé par Kendo pour le site Generation-industrie-peinture.com, à Bordeaux   

Kendo, Peintre muraliste, calligraphe, coloriste, exerce son art depuis 1993. Il cherche à faire naître un souffle de poésie et de vie au sein d’une urbanisation souvent grise et aseptisée. Après avoir décoré de nombreux murs en France et à l’international, Kendo approche le milieu des galeries en 2003 en intégrant à ses créations une dimension plastique. Ce sont les formes somptueuses, vivantes et colorées à l’infini de ses fresques qui ont séduit le SIPEV. Pour ses adhérents, la couleur est un formidable moyen d’expression, à exploiter et à faire vivre encore longtemps. 

Votre art nécessite t-il une approche technique de la peinture ?

Bien sûr. Cependant, n’ayant pas de formation dans la chimie, cette approche se fait de manière inconsciente et expérimentale. Le savoir s’acquiert de manière empirique, et souvent grâce aux accidents qui sont très bénéfiques en matière de création.

Que prenez-vous en compte lorsque vous créez une peinture murale ?

Le mur, son format et sa texture, ainsi que son environnement.

L’industrie de la peinture a-t-elle beaucoup innové ces dernières années ?

Dans le secteur du graffiti oui, énormément pour tous les médiums : marqueurs, encres, bombes, diffuseurs, peintures transparentes, fluos couvrants… ces améliorations sont notamment le fruit de partenariats entre laboratoires et graffeurs, afin de mettre au point des produits adaptés à nos besoins. Grâce à ces alliances, aujourd’hui, un apprenti graffeur peut débuter avec des résultats assez réussis !

Pensez-vous qu’il reste de nombreuses innovations à apporter dans ce secteur ?

Bien sûr. L’ingéniosité de l’homme parait sans limites. Cependant les choses les plus basiques ou simples sont souvent les plus importantes.

Quelle serait pour vous la peinture la plus innovante à inventer ?

Une peinture qui ne laisse aucune empreinte carbone* avec une chimie 100% naturelle et biodégradable.

Quels projets vous tiennent à cœur pour l’année 2016 ?

Une série de résidences/expos est programmée au sein des Alliances Françaises du Brésil. Une exposition à Agen ainsi qu’une à Bordeaux, et de gros murs type façades.

Que serait pour vous un monde sans peinture ?

Je pense que l’homme peut, dans sa dimension esthétique**, se passer de peinture, mais le monde serait sans doute moins beau. La peinture permet de sublimer les objets du quotidien.

image         1414574763       image-2

* Aujourd’hui déjà, moins de 1,5% des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) est issu des peintures, encres et couleurs, et 0,04% pour les aérosols (Source : Comité Français des Aérosols). Le secteur des aérosols veille en permanence à diminuer l’emploi de tous les gaz considérés comme à effet de serre.

** Au-delà de la dimension esthétique, la peinture est également largement utilisée pour se fonction protectrice.