Objectif : faciliter l’accès à la science pour tous les enfants

Alors que 86% des Français considèrent qu’il faudrait sensibiliser davantage les jeunes à l’importance des questions scientifiques1, BASF et Espérance Banlieues s’engagent ensemble pour développer, dans les écoles du réseau, l’enseignement de la science. L’objectif du partenariat est d’offrir aux jeunes de quartiers prioritaires de la ville l’opportunité de découvrir la chimie, et les sciences en général, sous un nouveau jour. Dispositif phare de ce partenariat, le Kids’ Lab un laboratoire ludique et pédagogique pour expérimenter la chimie autrement est intégré au cursus des élèves de CM1, CM2, 6ème et 5ème dans cinq écoles. L’objectif, à terme, est de généraliser le partenariat aux seize écoles du réseau.

Un partenariat innovant pour faire aimer la science aux enfants

Après une première expérience réussie avec le Cours Alexandre Dumas à Montfermeil, BASF et Espérance Banlieues s’engagent dans un partenariat pérenne pour étendre le dispositif aux autres écoles du réseau. Les deux partenaires ont la même volonté de rendre la science accessible à tous grâce à des démarches pédagogiques innovantes. Dès cette année, le Kids’ Lab – programme d’éveil à la science et à la chimie développé par BASF depuis 20 ans – est intégré au cursus des élèves dans cinq écoles : Pierre-Bénite (69), Angers (49), Compiègne (60), Toulouse (31) et Angoulême (16). Équipés de lunettes et d’une blouse de laboratoire comme de véritables laborantins, les enfants deviennent des apprentis chimistes le temps de trois expériences simples et pédagogiques. Grâce à ce programme, les enfants auront l’occasion de découvrir en s’amusant des thématiques qui sont amenées à évoluer au fil des années : alimentation, eau, énergie, etc. Au préalable, les enseignants des écoles bénéficieront d’une session de formation. Au programme également de ce partenariat : des visites de sites de production BASF proches des écoles et des interventions des experts BASF sur la chimie ou la biodiversité. Avec ce partenariat, BASF et Espérance Banlieues souhaitent permettre aux jeunes de s’immerger dans le monde de la science et de la découvrir sous un nouveau prisme.

« En tant que leader mondial de la chimie il est de notre devoir d’agir pour la jeunesse, laquelle est indispensable pour préparer l’avenir. Dans le cadre de notre engagement nous cherchions un partenaire pertinent et innovant. Travailler avec Espérance Banlieues est vite devenu une évidence au regard de l’action qu’ils mènent au quotidien vis-à-vis des jeunes de banlieue. Nous sommes donc très heureux d’entamer ce partenariat qui sera fructueux. » Thierry Herning, président de BASF France

Sensibiliser les jeunes et attirer les talents vers l’industrie de la chimie française

Passionner la nouvelle génération pour les sciences est l’un des objectifs-clés de l’engagement de BASF en matière de formation. De l’apprenti chimiste au jeune talent du secteur, BASF se mobilise pour révéler les talents de chacun et donner sa chance à tous. De son côté, Espérance Banlieues agit depuis 2012 pour prévenir le décrochage scolaire grâce à des méthodes alternatives d’enseignement. Avec une valeur forte : chaque enfant est un trésor dont les talents sont à révéler. Et une approche pédagogique souvent concrète, comme la méthode Singapour en mathématiques, en phase avec l’expérience du Kids’ Lab. Aujourd’hui, les deux partenaires souhaitent s’engager ensemble pour sensibiliser les jeunes de ces écoles situées dans des quartiers prioritaires de la ville à la démarche scientifique et à l’expérimentation. L’éducation à la science vise à montrer aux jeunes l’importance de cette discipline dans la vie de tous les jours et à leur expliquer les solutions innovantes de demain. L’objectif est aussi de susciter et d’accompagner des vocations pour poursuivre les innovations dans un secteur où les débouchés sont importants. Secteur où par ailleurs la créativité des jeunes est très recherchée afin de répondre aux enjeux majeurs que sont notamment la transition énergétique et le réchauffement climatique. L’enjeu est également de promouvoir la filière chimie de demain et les savoir-faire industriels français. Ce partenariat s’inscrit dans l’engagement de BASF pour l’employabilité des jeunes et l’accès à la science, deux axes stratégiques du Groupe.

« Grâce au Kids’ Lab de BASF, les élèves de nos écoles vont pouvoir découvrir la chimie autrement, via l’expérimentation qui est un chemin vers l’abstraction et un facteur-clé de la compréhension. Cela correspond à notre approche pédagogique concrète et innovante où comprendre plutôt qu’admettre est essentiel. » Éric Mestrallet, président-fondateur d’Espérance Banlieues
Gourmets malins : à vos blouses ! 

Et si la science réconciliait les enfants, et les plus grands, avec les fruits et les légumes ? Placé cette année sous le thème de « l’alimentation de qualité », le Kids’ Lab est aussi l’occasion de faire aimer les fruits et légumes à travers une méthode ludique et de sensibiliser les enfants et les familles à l’importance de l’équilibre alimentaire pour notre santé. Cette année, les enfants plongent dans l’alchimie des légumes pour répondre à une question : « Pourquoi les fruits et légumes sont-ils colorés et bons pour la santé ? ». À l’aide de tubes à essais, de bandelettes réactives ou encore en apprenant les méthodes de dilution, les apprentis chimistes détectent la vitamine C contenue dans les fruits et légumes et étudient les bienfaits des pigments !

Source Crédit photo : Espérance Banlieues

En savoir plus sur BASF : www.basf.com En savoir plus sur Espérance Banlieues : www.esperancebanlieues.org